Voitures volantes : Uber et Airbus aident le Japon

Par Sylvain Hatier | 28 Août 2018

Pour développer des voitures volantes et les introduire pour la prochaine décennie, le Japon a créé un groupe dans lequel Uber et Airbus participent.

 

Dans l'objectif de développer des voitures volantes, le gouvernement japonais a annoncé avoir créé un groupe réunissant notamment Uber et Airbus. Ces derniers, en compagnie d'une vingtaine d'autres sociétés dont Boeing, ont pour mission d'amener des véhicules aériens dans le Pays du Soleil Levant, au cours de la prochaine décennie, selon des personnes ayant connaissance du dossier. Si Uber a confirmé son investissement dans ce groupe, les autres acteurs n'ont pour le moment rien déclaré.

 

Un feuille de route à définir

 

Le Japon entend négocier le virage des voitures volantes le plus rapidement possible. Par le biais de ce groupe, il veut se concentrer en urgence sur la technologie aéronautique et faciliter la mise en place de lois et d'infrastructures dans le domaine. Comme l'a précisé le ministre japonais de l'économie, Hiroshige Seko, ce mois-ci, le développement des voitures volantes au Japon aura pour objectif d'atténuer les embouteillages urbains et d'aider au transport dans les îles reculées ou zones montagneuses en cas de catastrophe. Le tourisme est lui aussi considéré.

Afin de mener à bien ce projet, des délégués du groupe se réuniront mensuellement. La première réunion aura lieu le 29 août prochain et aura pour objectif de tracer une feuille de route pour l'année.

 

Uber déjà très concerné

De son côté, Uber continue de s'armer dans ce domaine puisque la société américaine annonçait en mai vouloir investir 20 millions d'euros sur 5 ans dans un centre de recherche situé à Paris, destiné notamment à la voiture volante. Parmi les autres sociétés mondiales envisageant cette nouvelle forme de transport, on peut aussi citer Audi, Daimler ou encore le constructeur automobile chinois Geely. En face les constructeurs japonais n'ont pas encore annoncé de projet de développement.